LE MICRO LEARNING : QUELS HORIZONS POUR LA FORMATION DANS UN MONDE DIGITALISÉ?

La gamification : une forme de social learning ?
12/05/2022
La santé mentale au travail : nouvel enjeu des RH
26/05/2022

LE MICRO LEARNING : QUELS HORIZONS POUR LA FORMATION DANS UN MONDE DIGITALISÉ?

À l’aune de la digitalisation et son essor fulgurant qui touche une multitude de secteurs, le domaine de la formation n’y échappe point.
De multiples dispositifs de formation en ligne ont vu le jour, mais l’un des plus plébiscités est le micro learning.
Ce dernier se distingue puisqu’il propose un apprentissage rapide et disponible à tout moment et n’importe où.

Le micro learning : c’est quoi?

Le microlearning, le fast learning ou encore le nuggets learning sont des méthodes d’apprentissage consistant à séquencer un contenu pédagogique en séances de 30 secondes à 5 minutes. Ce dispositif a été mis en place pour optimiser les performances des apprenants tout en leur permettant d’adapter le temps consacré à la formation selon leur emploi du temps respectif. 

En effet, comme en mobile learning, aucune contrainte relative au lieu, au timing et à la disponibilité n’est imposée. L’apprenant peut suivre sa formation là où il le souhaite, à n’importe quel moment et sur le support numérique de son choix. 

Les points essentiels du micro-apprentissage :
  • Learner Centric: l’apprenant est au cœur de sa formation, il va chercher ses modules quand il en a besoin.
  • Mobilité: cette formation se doit d’être ATAWAD (anytime, anywhere, any device).
  • Rapidité: les capsules font entre 30 secondes et 5 minutes, elles se consomment sur le pouce.
  • Innovation: la formation ne se fait pas sous forme de parcours d’apprentissage “cadré”
  • À la demande: les modules s’adaptent à la tâche qui est réalisée (ou qui va être réalisée dans un futur proche).

Le microlearning est une formation séquencée mobile qui doit être adaptée à tous les supports numériques. Afin qu’il soit efficace, chaque module doit être court et présenter des objectifs clairs et précis. Par conséquent, les informations sont segmentées en briques pour faciliter l’acquisition et la mémorisation des connaissances. Un module doit uniquement répondre à une seule question. Cette segmentation simplifie l’enchaînement des informations et permet de revenir rapidement sur des programmes mal intégrés en cas de besoin. 

le micro learning : une méthode novatrice de formation

Dans le monde professionnel, le microlearning permet de former efficacement les salariés d’une entreprise tout en leur offrant une certaine liberté concernant la valorisation de leur parcours professionnel. Ce type de formation doit faciliter la mise à jour de leurs connaissances et des compétences indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise. Néanmoins, pour éviter que les modules d’apprentissage soient superficiels ou affichent un manque de contenu, il importe de sélectionner minutieusement les sujets à intégrer.

Grâce au microlearning, l’apprenant et l’entreprise profitent d’un gain de temps considérable. Comme l’attention diminue au bout de 10 min de formation, les séquences courtes optimisent la mémorisation des informations comparées aux techniques pédagogiques classiques, permettant ainsi de contrer la courbe de l’oubli. Elles réduisent également les risques d’une surcharge cognitive. 

La mobilité fait partie des points forts du nuggets learning. Chaque apprenant peut choisir le lieu et le moment approprié pour apprendre et mieux se concentrer sur sa formation. Pratiques, les modules segmentés lui offrent la possibilité d’acquérir rapidement des connaissances sur un sujet précis aussi bien lorsqu’il se concentre sur une tâche que lorsqu’il a du temps libre. 

La rentabilité figure également parmi les principaux avantages proposés par le microlearning aux entreprises. En effet, cette méthode permet de réduire considérablement le budget destiné à la formation de leurs employés. Affichant des objectifs faciles à atteindre et des connaissances rapides à acquérir, le fast learning motive les apprenants à suivre d’autres formations.

Le micro learning : une méthodologie qui a ses limites

Alors que le micro learning avec son potentiel à réduire les coûts de formation et d’offrir la mobilité aux apprenants, s’apparente comme un outil avec des limites.

Cette méthode pédagogique peut s’avérer inadaptée aux tâches et aux principes de fonctionnement assez complexes. En effet, la segmentation des informations peut être difficile lorsque le sujet contient de nombreux chapitres avec plusieurs sous-sujets rattachés les uns aux autres. 

Par ailleurs, il est indispensable de fournir aux apprenants des informations complètes et non superficielles. De ce fait, il arrive que seules les bases du sujet soient mentionnées dans le module de microlearning. Il est donc nécessaire d’intégrer un lien ou une page renvoyant au reste des informations complétant le cours. En raison de la fragmentation des informations, le microlearning ne peut pas faire l’objet d’une formation principale, mais plutôt d’une stratégie de formation à court terme. 

Le digital prend peu à peu la place du présentiel, le micro-learning bouscule les codes des parcours de formation conventionnels.

“Le bon apprentissage au bon moment”

Comments are closed.