5 tendances de la formation vers une vision 2020
31/05/2019
Le bonheur au travail est une science qui s’apprend, une culture à valoriser en plus une responsabilité à part entière, les entreprises ne doivent pas rater le virage de ce dernier.

Fini le temps où les salariés regardent l’horloge en attendant l’heure de rentrer à la maison. Fini le temps où les larmes coulent quand l’alarme sonne. Fini le temps où le salarié se sent démotivé, découragé et même désespéré, fini le temps des risques psychosociaux. Il est beau temps pour rendre son collaborateur heureux, épanoui, confiant et rassuré. Un milieu de travail commode permet la motivation des salariés et leur floraison et donc un crescendo de compétences, plus d’engagement et une rentabilité remarquable car un employé heureux en vaut deux notamment pour la nouvelle génération, la génération Y aspirant à plus de bien-être, remettant en cause le modèle traditionnel de l’organisation et les relations hiérarchisées et plaçant au-devant de la scène le lien entre travail et bonheur au travail. Force est de constater que la bienveillance, le bien-être au travail sont devenus les mots clés de l’organisation, le nouvel incontournable de l’entreprise. Le bonheur au travail n’est pas une utopie mais un avenir de l’entreprise.

En effet, le bonheur au travail est une politique d’entreprise qui a le vent en poupe. A cet issu, il faut veiller à se ressourcer des bonnes pratiques, de prendre garde de donner du sens aux actions des collaborateurs, créer un lien pour favoriser une bonne ambiance qui est une source de plaisir, faciliter leur développement et leur épanouissement sur le plan personnel et stimuler leurs compétences. Encore plus, faire confiance aux collaborateurs et leur confier des responsabilités. Ce, en se penchant vers une bonne communication, une culture de transparence, un encouragement de travail collaboratif tout en rajoutant une pincée de « fun » et une santé et sécurité au travail sans pour autant négliger de mettre en place des moyens purement digitaux qui pour leur efficacité et leurs technicité réinventent bonheur au travail. D’où le rôle du Chief Happiness Officer (CHO) qui se révèle un métier tendance visant instaurer le bonheur au sein de travail et la «feel good attitude » des collaborateurs.

En termes de résolutions tendances, TIMLOG SOLUTIONS, organise le séminaire de formation inter- entreprises « Chief Happiness Officer (CHO)» ayant lieu le 18 juillet 2019 sur Casablanca. Cet évènement permet la réunion des Responsables RH, Directeurs, Management et Communication concernés par le bien-être au travail et désirant se reconvertir et toute personne souhaitant se mettre dans la peau d’un responsable de bonheur. Ce dernier a pour objectif et ce dans un cadre d’échanges, de témoignages et de pratiques, faire découvrir le métier, les incontournables de la fonction CHO, son rôle dans l’entreprise. Egalement, mettre en avant les actions qu’il peut exercer et les moyens et outils suivant le nouveau penchant du digital qui doivent être maniés et exploités pour conquérir le poste dans la perspective créativité, coopération et engagement pour but broder l’expertise des CHO existants et ceux futurs et maîtriser l’instauration du bien-être et œuvrer la convivialité au travail.

TIMLOG SOLUTIONS développe de nouvelles réflexions et perspectives afin d’apporter aux entreprises une vision tendance et réinventé du bonheur et du bien-être au travail.
Inscrivez vous au séminaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *